Gazomètre de Oberhausen

Cette fois-ci, direction l'Allemagne, au coeur de la plus grande région industrielle Européenne : la Ruhr. Développée sur un énorme gisement houiller, la Ruhr est une région où le développement des industries lourdes avait atteint des proportions inimaginables à l'heure actuelle. Mines, cokeries, haut fourneaux....Avec l'épuisement des mines de charbon, la Ruhr commence sa reconversion économique. Mais les politiques ont le bon réflexe de conserver une partie du patrimoine industriel au lieu de tout raser vite fait bien fait ! Tous ces sites désaffectés, visitables, sont rassemblés au sein de la "route du patrimoine industriel" ("route der Industriekultur" en allemand). Cela dit, il reste encore des mines, des cokeries et des hauts fourneaux en activité. Voici ici la vue depuis le sommet de gazomètre de Oberhausen (117m de haut). [Photos prises en aout 2005]

 

Vue en direction de Duisburg

 

Paradoxalement, la Ruhr est une région très verte, avec beaucoup d'arbres et de végétation

 

Le gazomètre de Oberhausen : 117m de haut, 68m de large, 350 000 mètres cubes. Bâti en 1929 et reconstruit en 1945, c'est le plus grand d'Europe et le second au monde ! Aujourd'hui désaffecté, il est visitable et fait parti de la route du patrimoine industriel

 

C'est un gazomètre du type sec. A l'intérieur de la structure se trouvait une sorte de soucoupe retournée sous laquelle était injecté le gaz. En fonction du volume de gaz, la soucoupe s'élevait ou descendait dans la structure

 

 

 

 

La cokerie Prosper

 

Sidérurgie

Sommaire