Hauts fourneaux d'Arbed

A Belval, non loin d'Esch-sur-Alzette, au Luxembourg, nous sommes encore au dessus de bassin de minette qui s'étend principalement en Lorraine. Autrefois place forte sidérurgique du pays, via la société ARBED, la région a contribué a faire du Luxembourg un grand acteur économique. Quelques aciéries électriques et laminoirs subsistent aujourd'hui, mais les hauts fourneaux ont tous fermés. En reste-t-il des traces ? Ont-ils été tous détruits ? Muséifiées comme à Uckange ? Passés au crible comme à Longwy ?

Nous entrons ici dans une autre dimension de la notion de patrimoine industriel. Les hauts fourneaux de Belval sont en effet devenus le coeur d'une ville nouvelle et trônent sur la place comme ont pu le faire autrefois les cathédrales et les beffrois.

Il m'est impossible de ne pas songer au bassin minier Nord Pas-de-Calais, dont il ne reste riens des 7 cokeries, rien des hauts fourneaux de Trith-Saint-Léger, Denain, ou Anzin ; et dont les maigres vestiges miniers tentent d'obtenir un classement au patrimoine mondial de l'UNESCO. Tenter de sanctuariser ce qui n'existe déjà plus, étrange procédé...

On pourrait regretter que les hauts fourneaux soient transformés en attraction rigolote pour businessmen, là ou tant de travailleurs ont sués et parfois péris, pour le compte des mêmes businessmen. On pourrait regretter que l'usine ne soit pas conservée tel quel, et que son intrication dans le tissus urbain moderne vienne en quelque sortes la dénaturer. Mais en tout cas, l'aménagement de Belval réalise un tour de force que je n'ai encore jamais vu en France : placer au coeur de la cité et rendre accessible à tous ces installations que l'on aurait vite fait de qualifier de tas de rouille. Il me semble illusoire de tenter d'oublier cette page de l'histoire de notre continent d'un simple coup de gomme. Qu'on le veuille ou non, notre société aurait été radicalement différente (pour le meilleur et pour le pire) sans ces installations industrielles maintenant délocalisées.

Finalement, maintenir la vie au milieu de cette usine autrefois également pleine de vie, la réussite est plutot belle. [Photos prises en 2011]

 

Contraste entre l'aménagement urbain moderne et l'ancien hall de préparation du mélange pour les hauts fourneaux

 

Vous ne rêvez pas : un haut fourneau éteint en rénovation !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<Retour en Lorraine

Sidérurgie

Sommaire